5 raisons de remercier Papa en cette fête des Pères

A father helping his son drive a bicycle

Juin est le mois où nous célébrons les papas et l’influence majeure qu’ils ont eu pour faire de nous qui nous sommes aujourd’hui. (Bien sûr, votre maman a également contribué à votre évolution, mais c’est au tour de votre père de briller ce mois-ci!). Qu’il s’agisse de vous enseigner les choses importantes de la vie, de vous montrer comment devenir quelqu’un de bien ou d’être votre partisan le plus fervent, votre père a été là pour vous soutenir (souvent littéralement) à chaque étape. Alors, juste avant la fête des Pères, voici un rappel de quelques-unes de ces choses pour lesquelles vous pourriez vouloir le remercier.                                    

Remerciez votre père de vous avoir gardé équilibré (littéralement!)

Rappelez-vous… il y a longtemps. Vous souvenez-vous du temps où votre Papa vous a aidé à vous stabiliser alors que vous appreniez à marcher? Si ce souvenir est trop lointain, que diriez-vous de celui-ci : vous souvenez-vous du temps où votre Papa vous a soutenu alors que vous titubiez sur vos patins à glace? Ou de celui où votre père courrait derrière vous alors que vous appreniez à faire de la bicyclette sur deux roues? L’enfance est faite d’une myriade de jalons semblables et il y a de grandes chances que votre père y a grandement contribué.

Remerciez votre Papa de vous avoir bien préparé à la vie.

En tant qu’adulte, vous avez acquis toute une gamme de compétences précieuses que vous transmettez à vos enfants. Vous voulez leur enseigner l’importance de gagner de l’argent et d’épargner, comment équilibrer ses finances et comment investir. Et il y a aussi toutes ces autres compétences de vie : comment réparer un vélo, une voiture, un évier ou un bobo. Et l’aptitude à la vie la plus importante de toutes : comment rebondir après un échec pour se remettre sur pied. Et qui vous a enseigné toutes ces habiletés fondamentales? Il y a de grandes chances que votre Papa y est pour beaucoup.

Remerciez votre Papa de vous avoir transmis quelques parties importantes de lui-même.

Bien qu’une partie de ce que vous avez hérité de votre père peut être évident – comme la couleur de ses yeux ou cette fossette sur son menton – d’autres traits sont peut-être moins flagrants. Pensez-y : Prenez-vous soin de votre famille de la même façon qu’il s’est occupé de vous? Consacrez-vous des moments de qualité à accomplir ensemble des choses que vous faisiez dans votre enfance? Avez-vous adopté la même approche pour économiser? Beaucoup de traits sont transmis sans que vous vous en rendiez compte. En fait, si vous êtes papa aujourd’hui, il y a de grandes chances que vous transmettiez vous-même ces choses à vos propres enfants.

Remerciez votre Papa d’être votre partisan le plus fervent.

Le papas se réjouissent de nos petits et grands accomplissements – jusqu’à ce que nous devenions adultes. Les compliments sont parfois discrets et les acclamations parfois retentissantes et remplies de fierté. Votre père a sans doute enchanté les membres de votre famille et des amis en leur racontant maintes histoires de vos succès (et du succès de vos enfants) encore et encore.

Remerciez votre Papa de vous avoir enseigné l’importance d’épargner pour recevoir une bonne éducation.

Qu’il s’agisse de vous aider à comprendre de nouveaux concepts à l’école ou de célébrer vos diverses réussites scolaires, votre père n’a jamais cessé de vous pousser à donner le meilleur de vous-même. Vous a-t-il aussi aidé à financer vos études pour vous éviter d’avoir à emprunter et vous permettre de vous y consacrer entièrement? Vous a-t-il inculqué l’importance de poursuivre des études supérieures? Si vous ne l’avez pas encore fait, envisagez la possibilité d’ouvrir un REEE du Plan CST pour épargner en vue des études supérieures de votre enfant. Transmettez ce qui vous a été donné; vous ferez pour votre enfant ce que votre père a fait pour vous. Et ça, c’est une chose dont votre père sera fier.

Bonne fête des Pères à tous les futurs papas, les papas et les grands-pères partout au monde… vos enfants vous doivent tant!