Ais-je les moyens d’être une mère au foyer?

Ais-je les moyens d’être une mère au foyer?

De Brianne Ducharme


Je dois l’admettre, j’ai eu beaucoup de chance. Grâce à un congé non payé que j’avais pris au terme de mon congé de maternité, j’ai pu passer la presque totalité des deux premières années à la maison avec mes filles.
 
En janvier, tout cela a changé alors que j’ai initié les jumelles au monde de la garderie et repris le travail. 
 
Ma carrière a toujours été excitante et variée. Elle m’a mis au défi de maintes façons merveilleuses au cours des 14 dernières années, mais… elle ne suffisait simplement plus.
 
Je pense que j’ai toujours su au fond de moi que je voulais pouvoir rester à la maison avec mes enfants. Ma mère a abandonné sa carrière à ma naissance et elle est restée au foyer jusqu’à ce que mon frère soit né et que je sois plus âgée. C’est une chose avec laquelle j’ai grandi et que j’ai appréciée et j’ai toujours espéré pouvoir en faire autant.  
 
Mais comment allions nous pouvoir gérer cela financièrement? La vie est si dispendieuse ces jours-ci; nous avons plus de possessions, plus de factures et plus de luxe, alors trouver le moyen pour notre famille de quatre personnes plus un chien de vivre sur un salaire unique semblait quasi impossible.  
 
Oui, je savais que je voulais rester à la maison avec mes enfants toute la journée, tous les jours. Oui, j’ai accepté l’idée que quitter mon emploi signifierait probablement ne jamais pouvoir réintégrer mon secteur d’activité concurrentiel. Mais pour ce qui est de l’argent, qu’en serait-il? 
 
Le point tournant fut lorsque j’ai appris le coût d’envoyer deux enfants à la garderie et la différence que cela ferait dans mon chèque de paye; la réalité est qu’il ne resterait pas grand-chose dans mon chèque de paye.
C’est ainsi que tout fut décidé. J’allais devenir une mère au foyer après tout!
 
Nous avons certainement dû jongler avec les chiffres et réajuster nos épargnes. Sans entrer dans les détails, voici quelques-unes des décisions financières qui nous ont aidés à faire fonctionner les choses :
 
1. Nous avons ralenti nos paiements hypothécaires pour qu’ils demeurent accélérés sans être aussi agressifs. 
 
2. Nous avons modifié les montants mensuels versés dans nos divers comptes d’épargne pour nous aider durant cette période. Nous réviserons ces chiffres plus tard selon nos besoins.
 
3. Nous avons attendu jusqu’à ce que notre voiture ait été payée avant que je donne mon congé. Cela a résulté en une économie de 250 $ par mois.
 
4. J’ai commencé à comparer davantage les prix dans les épiceries. J’ai aussi dû réexaminer la façon dont je faisais mes courses. Plutôt que d’acheter d’énormes quantités pour le mois entier, je n’achète à présent que ce dont j’ai besoin pour la semaine. De cette façon, je n’excède pas nos besoins. Si, par ailleurs, des articles comme de la viande sont en vente à moins de 1,50 $ la livre, je fais le plein.
 
5. J’ai du comprendre que nous ne pouvions pas continuer de rivaliser avec nos voisins. Il nous a fallu cesser de rêver d’une fourgonnette et de chercher des visites libres de maison, et réellement limiter toutes dépenses inutiles.
 
Oui, il y aura toujours des dépenses imprévues en cours de route et nous devrons de temps en temps piocher dans nos économies, mais nous espérons que, grâce à la restructuration que nous avons effectuée, tout se passera bien.
 
C’est un monde nouveau effrayant et je navigue dans des eaux tout à fait inconnues, mais je suis à la maison avec mes enfants et cela atténue mon appréhension.

 
Le présent article a été initialement publié en septembre 2015.
 

Brianne Ducharme est une maman très occupée avec des jumelles, animée d'une passion pour faire part d'histoires et transmettre des informations provenant de sa formation de productrice de télévision locale. Elle a trouvé un moyen de combiner ses compétences en narration avec le travail de mère de jumelles identiques. Madame Ducharme explique : « J'écris mes blogues pour me donner la possibilité de faire part de mes expériences, mais j'espère également qu'ils apportent un peu d'aide aux parents qui pourraient se trouver dans une situation semblable à la mienne ».

Ais-je les moyens d’être une mère au foyer? | CST Blog | C.S.T. Consultants Inc.

Error

The website encountered an unexpected error. Please try again later.