Budget de l’Ontario de 2017 : Ce que cela signifie pour ceux qui veulent ouvrir un REEE

What Ontario Budget 2017 means for families starting an Registered Education Savings Plan

À compter de 2018, les familles de l’Ontario n’auront plus à s’inquiéter de détenir un régime enregistré d’épargne-études (REEE) lorsque leurs étudiants présentent une demande au Régime d’aide financière aux étudiantes et étudiants de l’Ontario (RAFEO).

La province a apporté un changement surprenant au RAFEO – annoncé dans le budget de 2016 – le 27 avril, indiquant que, si les étudiants possédaient un REEE, cela n’aurait plus aucune incidence sur l’aide financière qu’ils recevraient.
 
Les droits de scolarité en Ontario sont les plus élevés du Canada – se chiffrant en moyenne à 8 114 $ pour un baccalauréat ès arts et sciences de base (Statistique Canada 2016/17), à 2 400 $ par an pour un diplôme collégial et à 3 600 $ pour un programme de certificat d’études supérieures (dans des collèges ontariens). Ces chiffres n’incluent pas les frais étudiants et le logement qui peuvent en fait doubler ces coûts, ni des programmes plus dispendieux comme l’ingénierie ou les programmes de formation en services d’incendies. 
 
Pour les familles, particulièrement celles ayant un revenu plus faible qui ont hésité à ouvrir un REEE et à tirer parti des avantages offerts par les programmes de subventions pour les REEE et du Bon d’études canadien (BEC) par crainte de ne plus être admissible au RAFEO, c’est une excellente nouvelle.
 
Les études indiquent que les étudiants qui possèdent un REEE ont de meilleures chances de poursuivre des études postsecondaires.
 
L’admissibilité au RAFEO ne constituant plus un obstacle pour certaines familles, un plus grand nombre d’entre elles devraient maintenant être en mesure de participer à des programmes comme le BEC en ouvrant un REEE.
 
Grâce au BEC, les familles à plus faible revenu qui ont des enfants et qui ouvrent un REEE peuvent recevoir 500 $ la première année de la part du gouvernement fédéral, et 100 $ par an lors de chaque année subséquente où elles seront admissibles, jusqu’à ce que l’enfant ait 15 ans, ce qui ajoutera jusqu’à 2 000 $ à un REEE.
 
Une autre annonce pertinente faite dans le budget est que les jeunes qui ont obtenu leur diplôme récemment peuvent maintenant attendre de gagner 35 000 $ par an avant d’être obligés de commencer à rembourser la partie provinciale de leur prêt étudiant.
 
De même, les étudiants adultes (quiconque a fini ses études secondaires depuis quatre ans ou plus) peuvent avoir le même accès au RAFEO que des étudiants plus jeunes. Grâce à ces mesures, les étudiants qui possèdent des REEE peuvent entreprendre des études et poursuivre une carrière sans se sentir étranglés par leur dette immédiate.