Conseils pour dresser un budget lorsqu’on a un nouveau-né

Conseils pour dresser un budget lorsqu’on a un nouveau-né

Par: Adam Dolgin


Les gens me demandent souvent si j'ai des conseils utiles sur la tenue d'un budget pour un nouveau-né. J'en ai bien sûr, mais souvent c'est plus amusant de dire « Non, désolé, mais je vous souhaite bonne chance avec cette tâche ». Personne ne m'a aidé. J'ai deux frères aînés qui ont des enfants, et la seule aide que j'ai eue c'est pratiquement ces quelques mots : « bonne chance avec cette tâche ». Mais je ne suis pas cruelle, alors permettez-moi de vous donner les meilleurs conseils que je puisse vous donner, dans les circonstances…

Avoir un bébé : la réalité financière

D'abord, en premier lieu, vous ne pouvez pas prévoir combien un enfant va vous coûter. Comme on le dit parfois, si on attendait de pouvoir se permettre d'avoir un enfant, personne n'en aurait un, ou deux, et encore moins trois.

Les enfants sont des petits gouffres financiers qui vont absorber votre revenu discrétionnaire sans trop d'effort. Rien qu'en couches, un enfant pourrait assécher tout l'argent que vous réservez à la bière. Et quant à la préparation pour nourrissons, ne me laissez pas me lancer sur ce sujet. Elle peut rapidement dévorer votre budget réservé aux sorties au restaurant, et en un rien de temps.

Mais tout comme pour l'achat de votre première maison, vous pouvez établir un budget quand vous avez votre premier enfant, et vous devriez le faire. Un peu de patience, de préparation et de créativité y contribuera grandement. Alors, soyez sans crainte. Voici quelques conseils utiles pour vous aider à dresser un budget pour un nouveau-né. 

Comment épargner quand on a un nouveau-né

1. N'achetez pas tout « tout neuf ».

Oui, on a besoin de beaucoup de choses lorsqu’on a un nouveau bébé, mais croyez-le ou non, les articles de seconde main sont vos meilleurs amis. Vous pouvez économiser des centaines de dollars qui pourront être utilisés envers des dépenses futures, comme celles des études universitaires ou collégiales. Je sais que cela semble encore très lointain, et qu’il vous faut des choses pour le bébé maintenant, mais les années vont filer rapidement et plus vous épargnez tôt, moins vous serez prise à court pour trouver l'argent nécessaire lorsque le moment sera venu de payer les frais de scolarité.

Alors, dites « oui » et « merci » lorsqu’un membre de la famille ou un ami offre de vous donner un berceau, un siège d'auto ou une poussette en parfait état (et légal, parce qu'il y a des lois pour la protection des bébés). Et si quelqu'un veut vous donner 30 paniers remplis de vêtements pour bébé que vous aurez à laver et à trier pour trouver ce qui vaut la peine d'être conservé, tant mieux. Vous en aurez besoin.

Prenez tout ça et soyez reconnaissante de connaître des personnes qui n'ont plus besoin de toutes ces choses. Mais bien sûr, faites preuve de bon jugement. Certaines personnes ont très mauvais goût quand il s'agit de vêtements ou de meubles pour bébés.

2. Achetez en gros si possible

Ne regardez pas le prix général de l'achat (couches, préparation pour nourrissons, lingettes, etc.), regardez plutôt le prix par article. Plus le paquet est petit, plus le coût par article est élevé. Pourquoi acheter un paquet de lingettes à 4 $ quand vous pouvez acheter 20 paquets en une seule fois pour 2 $. Oui, c'est un petit investissement, mais ce n'est pas comme si vous n'allez pas tout utiliser.

Remarque : Cela peut ne pas toujours fonctionner avec les couches car les bébés grandissent si vite, mais, ne soyez pas avare, vous pouvez quand même acheter des paquets qui en contiennent plus.

3. Vous n'avez pas besoin de toutes ces choses pour bébé!

Réchaud à lingettes - vous n'en avez pas besoin. Nettoyant spécialisé pour les biberons - pas besoin. Crème pour fesses très tendance - on évite. Adoptez le mantra « pas cher et sans prétention ». Surveillez vos désirs et vos besoins. Vous pourriez vouloir certaines choses à cause de votre égo ou pour faire comme les voisins. Vous ne disposez que d'une quantité limitée d'argent. Et votre enfant passe avant votre égo. Alors ne gaspillez pas d'argent en achetant des choses à la mode que vous n'utiliserez peut-être jamais. Elles ne figurent pas dans VOTRE budget.

4. Soyez pratique

Je plaisante souvent quand je dis qu'un homme peut vivre heureux dans un appartement avec un sofa, une télévision, une salle de bain et un micro-ondes. Vous avez remarqué que je n'ai pas dit un lit, ou une table de cuisine ou même un évier. Curieusement, quand nous nous marions, nous avons besoin d'une maison énorme, d'une belle voiture et d'une pièce-penderie. Non! Vous n'en avez pas besoin, surtout si vous n'en avez pas les moyens.

C'est la même chose quand il s'agit d'un nouveau bébé. Il vous faut les nécessités rudimentaires : un berceau, des couches, des lingettes, peut-être de la préparation pour nourrissons et quelques biberons, un siège d'auto pour bébé ou une coque, quelques combinaisons pyjamas et une espèce de poussette pliante avec un mécanisme de fixation. Et ces choses-là ne vont pas vous coûter des milliers de dollars. Au plus, quelques centaines de dollars - avec de la crème pour les fesses, des cotons-tiges, du shampooing doux pour bébés et une ou deux autres choses. C'est maintenant le moment d'être consommateur. C'est maintenant le moment d'être économe… pour ce qui est de votre prochain paquet de couches.  


5. Commencez à mettre votre petite monnaie de côté

Les pièces de cinq et de dix cents, les pièces de 25 cents, les pièces de un et de deux dollars; elles s'accumulent.

Servez-vous de cette tirelire que votre tante Maryse a achetée pour le nouveau-bébé et commencez à épargner pour quelque chose d'important pour plus tard, comme cette double poussette tant redoutée mais nécessaire quand vous aurez votre deuxième enfant; ou économisez en vue d'un fonds de financement pour les études, ou d'un appareil orthodontique, ou tout autre chose dont votre enfant pourrait avoir besoin dans l'avenir.

Ce n'est pas le moment d'oublier d'épargner. Il y a de grandes chances que vous ayez beaucoup de dépenses pour l'instant, mais elles ne vont qu'augmenter à l'avenir. Et je ne vous dis pas cela pour vous faire peur. En fait, oui, je vous le dis parce que ça fait vraiment peur, mais essayez de ne pas trop y penser. Économisez votre petite monnaie, investissez cet argent, mettez-le de côté en cas de besoin. Il vous sera utile un de ces jours, de préférence dans un avenir très lointain.

Mon dernier conseil est le suivant : profitez-en. Les enfants grandissent vite. Et bien que vous n'ayez pas d'argent à dépenser pour vous-même, et que vous n'en aurez pas pendant longtemps, vous aurez un bébé merveilleux qui s'occupera de vous quand vous serez âgée, ce qui, si vous y réfléchissez bien, est la planification budgétaire la plus géniale qui soit.


Adam Dolgin, humoriste, écrivain, blogueur, entrepreneur et expert en l'art d'être parent, est le créateur de Fodder 4 Fathers, un groupe de soutien aux parents en ligne pour les mamans ainsi que pour les papas. Un Canadien fier de l'être, Adam Dolgin vit à Toronto, en Ontario, avec sa femme, Jessica, et leurs deux jeunes enfants, surnommés affectueusement par ses fans « D.D. » et « Lil F'er » (Lil Fodderer).