La salle de classe de l’avenir pourrait ne pas avoir de fenêtres ni de portes.

La meilleure façon pour que les enfants apprennent est que le plaisir soit au rendez-vous et, pour ce faire, l’idéal est qu’ils passent du temps en pleine nature. Non seulement l’apprentissage en plein air change de l’apprentissage en classe et en ligne, mais il leur permet d’assimiler des notions sans même s’en rendre compte.

Lorsque la pandémie s’est déclarée, beaucoup d’écoles ont privilégié l’enseignement à l’extérieur quand le temps le permettait. Il ne fait aucun doute que lorsque le temps sera plus clément et que les restrictions liées à la pandémie seront levées, les écoles se tourneront à nouveau vers cette option. Or, l’hiver canadien force beaucoup d’enfants à suivre leurs cours à distance; il incombe aux parents de les éloigner de la technologie et de les amener dans la nature pour un autre type d’apprentissage.

Si vous doutez de l’efficacité de l’apprentissage à l’extérieur, voyez à quel point Outward Bound (en anglais seulement) utilise la randonnée, le canotage et le camping pour enseigner aux enfants à résoudre des problèmes et à affronter les risques, tout en développant leur capacité d’adaptation et leur résilience. Depuis des années, la Fondation David Suzuki fait découvrir aux enfants l’environnement et les gestes durables à poser pour assurer l’avenir de la planète et, par le fait même, en faire des citoyens du monde responsables. Il est clair que l’apprentissage dans la nature a sa raison d’être. Les avantages de l’enseignement à l’extérieur sont indéniables; on n’a qu’à penser à la diminution du stress et de l’ennui, à une meilleure concentration, à l’amélioration de la forme physique, à l’énergie, au développement de la créativité et de la curiosité, de même qu’à la capacité de résoudre des problèmes.  

Bien qu’il soit plus difficile de convaincre les enfants plus vieux que les plus jeunes de sortir dehors, dites-vous que c’est possible avec un peu de créativité. Voici quelques idées à explorer :

Enfants d’âge préscolaire et du primaire

Organiser une chasse au trésor. Dressez une liste d’objets à trouver. Dites les mots qui figurent sur la liste pour que les enfants puissent améliorer leurs compétences en lecture. Demandez-leur de chercher une plume d’oiseau, une semence, quelque chose de rugueux, 2 différents types de feuilles d’arbres, une belle roche, une pomme de pin et quelque chose de lisse.

Partir pour une quête alphabétique. Pratiquez la reconnaissance des lettres en imprimant une page contenant l’alphabet et demandez aux enfants de chercher des objets dont le nom commence par chaque lettre. Rayez-les de la liste à mesure qu’ils en trouvent.

Activités d’identification des feuilles des arbres. Ramassez différentes feuilles lors d’une promenade. Allez en ligne pour identifier vos trouvailles. Fabriquez des papillons artisanaux. Coupez une grosse feuille en morceaux, puis remettez-les ensemble. Cette activité stimule la créativité, la logique et la curiosité!

Créez un jardin. C’est comme un cours de sciences dans votre cour. Dégagez une parcelle de votre terrain et plantez-y des semences; vous trouverez des conseils ici (en anglais seulement). Invitez à votre enfant à arroser, à désherber et à récolter les fruits (ou les légumes) de son labeur.

Pré-adolescents et adolescents

Visiter une ferme. Cette activité vise à découvrir la provenance des aliments. Choisissez des produits à mettre en conserve ou à cuisiner ensemble.

Faire une promenade. Stimulez vos endorphines. Demandez à votre enfant de concevoir le trajet et notez les notions d’histoire ou de science naturelle afin d’alimenter la discussion.

Admirer les étoiles. S’il n’y a pas de planétarium près de chez-vous, sortez sur votre terrasse ou dans votre cour pour admirer les étoiles et tenter de les identifier. Consultez une carte des étoiles pour découvrir combien vous avez pu en repérer.  

Observation des oiseaux. Visitez le site Oiseaux Canada pour en apprendre davantage sur les oiseaux qui nichent dans votre région puis sortez dehors muni de jumelles pour voir combien vous pourrez en identifier. Renseignez-vous sur ce qu’ils mangent et fabriquez une mangeoire!

Élèves du secondaire

Créer une route des papillons. Le guide de démarrage de David Suzuki (en anglais seulement) décrit en détail les étapes à suivre ainsi que les avantages d’en concevoir une. Non seulement cette petite leçon de science est astucieuse, mais c’est aussi une initiative qui fera bonne figure sur une demande d’inscription à l’université si elle est effectuée à une échelle suffisamment grande.

Faire une promenade éducative. Le site ImagineEd (en anglais seulement) propose une foule de bonnes idées sur la façon d’intégrer des cours de biologie, d’anglais et même de commerce dans une promenade; le téléphone intelligent que votre adolescent a évidemment apporté avec lui vous sera d’une grande utilité.   

Faire une excursion à pied (et nettoyer les lieux au besoin) Rien n’envoie un message aussi clair à propos de l’importance de la durabilité que de nettoyer un parc ou les abords d’un cours d’eau. Faites une recherche sur Google pour participer à des projets de bassins versants près de chez-vous; c’est un grand atout à inscrire sur une demande d’inscription au cégep ou à l’université.

Jouer au géocache. La plus grande chasse au trésor au monde est une manière facile d’aiguiser la logique et le raisonnement de votre adolescent. Tout dépendant de la cache, vous pourriez même en tirer une leçon d’histoire! Il suffit de télécharger l’application géocaching sur votre téléphone intelligent, d’augmenter votre plan de données et d’aller vous amuser dehors.

N’oubliez pas que l’éducation ne se limite pas aux notions apprises entre les quatre murs d’une salle de classe; les salles de classe du futur s’étendront bien au-delà des murs de l’école. Apprendre aux enfants à réfléchir en dehors des « murs » en stimulant leur créativité et en leur enseignant l’empathie, la résolution de problèmes, tout en aiguisant leur sens de l’observation, va leur servir énormément toute leur vie.

La salle de classe de l’avenir pourrait ne pas avoir de fenêtres ni de portes. | CST Blog | C.S.T. Consultants Inc.

Error

The website encountered an unexpected error. Please try again later.