Les économies de la rentrée scolaire : établissez de nouvelles habitudes d’épargne-études

De Carmen Kinniburgh

Il semble que, de nos jours, la fin de l’été et la ruée de la rentrée scolaire nous prennent toujours par surprise, nous forçant à ranger en vitesse la crème solaire et les sandales de plage et à extirper les chaussures de sport pour l’intérieur et les sacs à dos des placards.

Malgré cette précipitation, nous avons toujours l’impression que la rentrée des classes est le premier jour de l’année, plus encore que le 1er janvier. Munie de cahiers tous neufs et de crayons bien aiguisés, il me paraît tout naturel de faire le point sur mes plans et mes objectifs et de saisir une dernière occasion de m’assurer que je pourrai les réaliser d’ici la fin de l’année.

Les études futures des enfants sont en haut de liste de nos objectifs annuels, mais nous constatons parfois, en arrivant à cette période de l’année, que nous sommes mal partis pour les réaliser. Que nous ayons eu des dépenses inattendues, subi une baisse de revenu, ou décidé de prendre des vacances familiales supplémentaires durant l’été, nous avons souvent besoin de renflouer nos comptes à l’automne pour nous rattraper.

Si vous avez du mal à épargner en vue des études futures de votre enfant, lisez les stratégies de dernière minute suivantes valables pour tous les budgets.

Économisez sur les fournitures

Le meilleur moyen d’économiser dans l’effervescence de la rentrée scolaire est d’éviter de dépenser trop par panique à la dernière minute. Si vous n’avez pas profité des prix hors saison et des aubaines un peu plus tôt dans l’année, commencez par faire l’inventaire de ce que vous possédez déjà avant de vous précipiter dans les magasins. Vous pourriez avoir de plaisantes surprises en voyant ce qu’il vous reste de l’an dernier dans vos placards, et cela vous laissera un peu plus d’argent pour vous remettre à épargner.

Réutiliser les sacs à dos, les boîtes à lunch et les reliures sur plusieurs années est toujours une bonne idée, et les fournitures de base comme les crayons noirs, les stylos et les gommes durent en principe plus d’une année scolaire.

Nous avons aussi tendance à éviter le plus possible l’achat de vêtements neufs pour la rentrée, préférant acheter la plupart des habits et des chaussures en vente ou d’occasion, selon le besoin, ou en faisant des échanges au fil des ans avec des amis et la famille.

Cet été, ma belle-sœur a même utilisé des bouts de tissus pour aider ma fillette de 11 ans à coudre son propre T-shirt et un foulard infinité élégant – des vêtements de mode pour préadolescents à faire soi-même pour la nouvelle année scolaire qui sont à la fois économiques et uniques!

Préparez des dîners sains et abordables

Après un menu estival consistant essentiellement de hot-dogs, de hamburgers et de tranches de pastèques, je succombe souvent à la tentation de dépenser une fortune au supermarché à la rentrée pour remplir mes placards et mon frigidaire de choix additionnels et meilleurs afin d’entamer le semestre du bon pied.

Mais des dîners et des soupers sains et copieux en semaine n’ont pas à affecter le budget. Les repas scolaires sont un moyen simple d’économiser sur le coût des épiceries et libèrent des fonds additionnels pour votre épargne-études.

Préparer des dîners faits maison pour vos enfants et vous-même est la première chose à envisager pour réduire vos dépenses d’épiceries. Et investir dans des thermos et des contenants sécuritaires au micro-ondes signifie que les restes d’hier soir peuvent devenir les dîners de demain. Acheter en gros et utiliser vos propres contenants plutôt que de payer plus pour les emballages individuels d’articles comme le yaourt, le fromage et le lait vous permettra d’économiser encore plus.

Les fruits et légumes frais n’ont pas non plus à coûter cher pour être délicieux et faire envie aux enfants. Il suffit parfois de les présenter différemment : des tranches de carottes et de pommes disposées à côté d’une trempette au yaourt sont presque universellement attrayantes pour les enfants de tous les âges, et même les options organiques de ces aliments de base ne casseront pas la tirelire.

Et si vous avez besoin d’inspiration pour ces dîners d’automne, jetez un coup d’œil dans des magasines et des livres de recettes avec vos enfants, à la maison ou dans votre bibliothèque locale. Inviter vos enfants à vous aider à faire une liste d’épicerie et à participer à la décision de ce qui ira dans leur boîte à lunch est une bonne façon de vous assurer qu’ils mangeront ce que vous leur donnez et de gaspiller moins de nourriture – et d’argent – en règle générale.

Diminuez le coût des activités parascolaires

La rentrée scolaire signifie aussi la reprise des activités parascolaires. Qu’il s’agisse des frais d’inscription, du coût du programme ou de l’achat de nouveaux vêtements ou d’équipement sportifs, s’assurer que vos enfants restent actifs et en bonne santé peut faire fondre vos économies. Mais en effectuant quelques recherches et avec un peu de créativité, vous pouvez inscrire vos enfants à leur activité favorite cet automne tout en libérant des fonds pour leur épargne-études.   

En ce qui concerne les enfants plus jeunes, les programmes offerts par les centres de loisirs communautaires sont en principe une option abordable  ̶  de la natation et des leçons de danse aux cours d’art et à des classes de karaté  ̶   votre centre de loisirs communautaire ou la UCJG offrent très probablement des programmes que votre enfant adorera à un prix que vous apprécierez. 

Mes enfants plus âgés préfèrent participer aux sports et aux clubs de l’école plutôt que de s’inscrire à des programmes plus dispendieux nécessitant un plus grand investissement de temps. Outre d’être gratuits, les sports et les clubs de l’école offrent à mes enfants l’occasion d’essayer diverses activités au cours de l’année et de le faire en compagnie de leurs camarades de classe.

Et n’oubliez pas d’explorer le coût des abonnements pour éviter de payer le prix complet lors de chacune de vos sorties familiales en ville. Un abonnement à des galeries d’art, des musées pour enfants, des pentes de ski, des centres de loisirs ou autres vous économisera souvent de grosses sommes au fil de vos visites.   

Faites de l’épargne une activité familiale

La rentrée des classes chaque automne est un grand événement pour la plupart des enfants : même les plus réticents de mes petits apprenants ne peuvent résister à la satisfaction de trier les fournitures scolaires et de choisir les tenues qu’ils mettront le premier jour, et à l’anticipation de revoir leurs amis.

Pourquoi ne pas profiter de cet enthousiasme et inviter les enfants à discuter de la meilleure façon d’atteindre vos objectifs d’épargne pour des choses comme leurs études futures? Plus vous commencez tôt à enseigner à vos enfants comment dépenser judicieusement et à économiser, mieux ils seront en mesure de faire les bons choix financiers tout au long de leur vie. Et plus les enfants sont engagés dans l’établissement et la planification des objectifs d’épargne de la famille, plus vous aurez de chances de trouver des moyens amusants et créatifs de les réaliser ensemble.

Au bout du compte, tout argent supplémentaire que votre famille peut épargner alors qu’elle se prépare à la rentrée scolaire vous aidera à atteindre vos objectifs pour les études futures de vos enfants. Que vous vous prépariez à ouvrir un nouveau régime enregistré d’épargne-études (REEE) ou que vous vouliez maximiser vos cotisations actuelles, il n’est jamais trop tard dans l’année pour inspirer votre famille à économiser judicieusement.

Les économies de la rentrée scolaire : établissez de nouvelles habitudes d’épargne-études | CST Blog | C.S.T. Consultants Inc.

Error

The website encountered an unexpected error. Please try again later.