Prendre le temps de se détendre en tant que parent

De Carmen Kinniburgh

Lorsque vos enfants sont jeunes, bébés ou tout-petits, trouver le temps de se détendre peut paraître impossible. S’assoir même un instant – seule – tient de l’imaginaire. Et, lorsque ce moment magique arrive, il vous semble que vous n’arriverez plus jamais à vous relever.

Le repos et la détente sont pourtant ce dont nous, les parents, avons le plus besoin pour survivre.

Je ne vais pas prétendre que je trouve toujours le temps dont j’ai besoin pour reprendre des forces, mais j’arrive plus facilement à attraper au vol ces précieux instants, ici et là, où je peux me retrouver avec moi-même. Mieux encore, j’invente des moyens de me détendre en compagnie de mes enfants – une leçon utile pour tous ceux d’entre nous qui ont des emplois du temps trop serrés et des vies trop structurées.

Choisissez le moment qui vous convient (et appropriez-vous-le)

Ne vous en tenez pas à le marquer sur votre calendrier – faites de la relaxation une partie régulière de votre semaine pour vous y habituer. S’échapper et sortir n’est pas facile, même si une « posture du chien tête en bas » est tout ce que vous essayez d’accomplir au milieu de votre salle de séjour. Mais c’est l’effort initial qui compte.

Pour vous aider à respecter votre plan, prévoyez de faire une promenade ou du jogging une fois par semaine avec une amie. Réservez une heure dans votre calendrier ou engagez un gardien d’enfant de façon à ne pas pouvoir trouver une excuse pour vous défiler.

Je trouve que la matinée, dès que mes enfants sont partis pour l’école, est le moment le plus pratique pour faire du yoga, aller marcher ou courir,  contrairement à nombre des mes amies couche-tard qui vont prendre l’air ou une tasse de café après le travail et lorsque leurs enfants sont endormis pour la nuit. Quelle que soit votre préférence, faire de ces activités une priorité est un bon premier pas.

Faites comme bon vous semble

 « À chacun sa façon » est ici le mantra clé. Certaines d’entre nous avons besoin de sortir et de nous éloigner de notre maison et de nos enfants pour nous détendre, alors que d’autres peuvent se livrer à une session de méditation complète au milieu du bruit et du désordre de la vraie vie familiale. Et inutile de casser la tirelire pour refaire le plein – même les parents qui s’en tiennent à un budget peuvent trouver des moyens simples et efficaces de se ressourcer chaque jour tout en laissant de l’argent de côté pour payer les factures et économiser.

Alors, qu’il s’agisse de prendre cinq minutes pour déguster une tasse de café en toute tranquillité, de vous faire plaisir en lisant le chapitre suivant d’un bon livre ou d’aller faire les courses seule et sans vous presser, ne laissez personne décider pour vous ce dont vous avez besoin pour vous détendre.

Si cela vous apporte une sensation relaxante, c’est que ça marche, et vous n’avez besoin de rien d’autre.

Lâcher prise de la culpabilité

Je m’adresse directement à toutes les mamans qui me lisent, pour une minute.

Nous savons toutes que le plus difficile lorsque nous prenons un peu de temps pour nous-mêmes, que nous le faisons régulièrement et que nous apprécions réellement ces moments agréables, c’est de ne pas nous sentir coupables d’être un tant soit peu égoïstes de temps en temps.

Je parle par expérience lorsque je dis que se donner entièrement à la tâche de maintenir en vie un tout petit être humain fait partie de l’apprentissage de la maternité. Nous nous débattons probablement toutes avec le même sentiment de culpabilité lorsque nous laissons nos bambins pour une minute, à plus forte raison pour quelques heures, quelques jours ou, éventuellement, pour une semaine entière.

Mais lâcher prise, un petit peu à la fois, de cette culpabilité est aussi une partie importante de l’apprentissage des compétences parentales. Donnez-vous le temps de vous détendre, de vous ressourcer et de vous recentrer pour être en mesure d’offrir ensuite le meilleur de vous-même à vos enfants ainsi qu’à vos vies professionnelle et familiale affairées.

Si vous avez un partenaire, des amis et des proches dans votre vie qui sont en mesure de vous garder les enfants pendant que vous prenez un peu de temps pour vous-même, sans culpabilité et sans avoir à travailler, n’hésitez pas à leur demander et à accepter leur aide. Laissez tomber la lessive, la vaisselle, la cuisine, vos courriels et textes personnels et ceux liés au travail ainsi que votre liste de choses à faire pendant 20 minutes – et relaxez-vous tout simplement. 

Amenez les enfants

Partager c’est prendre soin les uns des autres, comme nous le disons souvent chez nous, alors pourquoi ne pas faire en sorte que tout le monde puisse avoir du temps pour se détendre – parents et enfants!

Si vos enfants sont des bébés, vous pouvez souvent vous reposer pendant qu’ils font la sieste ou qu’ils jouent à côté de vous. Quand ils sont un peu plus grands, tout le monde peut bénéficier de l’incorporation d’un temps de détente familiale au cours d’une journée ou d’une semaine éprouvante.

Mes enfants aiment prendre le temps de se prélasser dans l’herbe avec moi de temps à autre, à regarder les nuages et à ne parler de rien. Nous prenons parfois le long chemin pour rentrer du parc ou de l’école et, nous faisons même un peu de yoga sur le plancher de la salle à manger. Certains soirs, nous grimpons tous dans mon lit et lisons chacun notre livre, côte à côte, en appréciant la tranquillité après une longue journée.

Alors, que vous vous apprêtiez à la naissance de votre premier enfant ou à envoyer votre aîné au collège, c’est toujours un bon moment et une meilleure idée d’inclure un temps de détente à votre routine parentale.

C’est plus facile que vous ne le pensez, et vous le méritez bien.