Votre adolescent est-il prêt pour l’indépendance financière?

De Carmen Kinniburgh

Lors de nos vacances estivales, cette année, nous avons eu l’occasion de retrouver des amis et  des membres de la famille,  proches et éloignés; dans bien des cas, des gens que nous n’avions pas vus depuis des années. Ce qui nous a le plus surpris, c’est à quel point nos enfants avaient changé : ils étaient plus grand, plus indépendants, et certains commençaient même à posséder cet air distinct et sophistiqué qu’affichent les nouveaux adolescents.

Qu’il s’agisse du permis de conduire et des premiers emplois ou de l’obtention du diplôme d’études secondaires et des demandes d’inscription à l’université, nos enfants grandissent vite et nous avons du mal à garder une longueur d’avance. Et, parmi les nombreuses compétences essentielles que nous tenons absolument à ce que nos adolescents possèdent dans leur boîte à outils lorsqu’ils quitteront le nid, avoir de bonnes connaissances financières est en haut de liste.

Ainsi, si votre adolescent est capable de faire sa lessive et de concocter des œufs brouillés mais qu’il a encore besoin d’instructions pour gérer son argent en tant qu’adulte, les conseils suivants pourraient l’aider à se préparer à être indépendant financièrement dans l’avenir.

Commencer tôt

Comme le dit le proverbe : « Le plus tôt sera le mieux », et cela s’applique certainement à parler d’argent aux enfants. Si vous avez encore des tout-petits chez vous, l’instant où ils cessent de mettre des pièces de monnaie dans leur bouche est le moment idéal de commencer à leur enseigner les rudiments en matière de finances.

Il suffit de leur donner un peu d’argent de poche ou de la monnaie de temps en temps pour les aider à prendre l’habitude de dépenser et d’économiser raisonnablement. Cela inclut offrir des cadeaux en se tenant à un budget et même mettre de l’argent de côté pour faire un don de bienfaisance.

En fait, rafraîchir leurs connaissances sur ces compétences financières fondamentales est un exercice qui bénéficiera aux enfants et aux adultes de tout âge. « Il n’est jamais trop tard pour apprendre » est peut-être le message principal à retenir lorsque l’on veut inculquer des habitudes financières saines à nos enfants.

Apprenez-lui à établir un budget

Parlons franc ici, préparer un budget n’est pas l’occupation favorite de tout le monde, mais nous serons probablement d’accord sur le fait que c’est une habileté fondamentale qui s’avèrera maintes fois utile.

Si votre adolescent est en route vers le collège ou l’université, ou qu’il est sur le point d’assumer ses propres responsabilités financières, vous pouvez lui donner une bonne longueur d’avance en dressant un simple budget détaillant ses dépenses et son revenu.

Assurez-vous qu’il inclut toutes ses dépenses mensuelles ainsi que ses dépenses quotidiennes et hebdomadaires comme le prix de ses billets de bus, de ses cafés et même le coût de laver son linge. Même avec le plus simple des budgets, votre adolescent aura une idée réelle du montant maximum qu’il peut confortablement dépenser en une semaine ou un mois. Il aura de plus une meilleure chance de faire en sorte que ses dépenses soient couvertes et que ses économies durent.

Amenez-le à la banque

Les adolescents devraient avoir un compte bancaire en leur nom, leur propre carte de crédit ainsi que les connaissances et la pratique suffisante pour les utiliser de façon responsable.

Les jeunes et les étudiants peuvent généralement obtenir un compte-chèques ou un compte d’épargne gratuit ou à faibles frais et il est bon de vérifier qu’ils comprennent bien le genre et le nombre de transactions qu’ils peuvent effectuer dans leur type de compte. Amenez votre adolescent à la banque et prenez-même rendez-vous avec un conseiller de votre succursale locale pour vous assurer qu’il détient tous les renseignements sur son compte et sur la façon dont il peut y accéder et économiser.

Veillez aussi à ce qu’il sache comment utiliser les services bancaires en ligne, comment envoyer et recevoir des transferts de fonds électroniques, payer ses factures en ligne et comment installer toutes les applications dont il aura besoin dans son téléphone ou dans l’appareil qu’il utilise le plus souvent. Aidez-le à conserver ses mots de passe, ses numéros de compte et tous ses autres documents importants comme son passeport et son numéro d’assurance sociale dans un endroit sûr, et gardez vous aussi cette information dans vos propres dossiers.

Parlez-lui de crédit

Le sujet des adolescents et des cartes de crédit suscite toujours des discussions. Il y a probablement autant d’arguments en faveur de donner aux jeunes adultes leur propre carte de crédit pour commencer à être financièrement indépendants que de raisons de leur donner l’occasion d’accumuler des dettes.

Quelque soit la décision de votre famille, il convient de noter que les sociétés de cartes de crédit passent beaucoup de temps sur les campus postsecondaires à offrir des formulaires de demande aux étudiants. Il est donc conseillé d’expliquer d’emblée à votre adolescent les bases nécessaires pour utiliser une carte de crédit de façon responsable plutôt que de le faire plus tard.

Outre de faire en sorte que votre étudiant comprenne bien ce qu’est un emprunt et les incidences que l’omission de faire des paiements aura sur sa cote de crédit, vous pouvez aussi le protéger de la tentation d’accumuler des dettes sur sa carte de crédit en lui proposant des options comme celle d’établir des limites de dépenses mensuelles et d’utiliser des cartes de crédit prépayées.

Maintenez le dialogue

Comme la plupart des responsabilités parentales, enseigner à nos adolescents de saines habitudes de vie et des compétences lorsque le temps et l’argent sont en abondance et que le stress est minime est une chose assez simple. Mais ne manquez pas l’occasion de leur apprendre comment dépenser et économiser judicieusement lorsque la vie et leur situation financière sont moins qu’idéales.

Vous entendre raconter comment vous avez survécu en mangeant des sandwiches de beurre d’arachide et de confiture pendant une semaine ou deux, acheté tous vos vêtements d’occasion ou vendu votre entière collection de bandes dessinées de Spiderman pour payer votre loyer peut préparer votre adolescent à penser de façon créative lorsque les temps sont durs. 

Établir des stratégies pour l’aider à obtenir des petits boulots comme tondre des pelouses, s’occuper d’animaux familiers, travailler quelques heures dans le café ou la librairie du quartier tout en consacrant suffisamment de temps à ses études peut aussi l’aider à se sentir plus confiant qu’il arrivera à joindre les deux bouts.

Mais surtout, assurez-vous qu’il soit au courant de l’aide qui est disponible sur le campus et au sein de la communauté lorsqu’il rencontre des difficultés. Expliquez-lui bien qu’il n’y a pas de honte à recourir à des programmes comme les banques alimentaires pour étudiants, les comptoirs à but non lucratif d’information fiscale et financière, les bourses étudiantes et même l’aide sociale.

Par-dessus tout, si votre adolescent sait qu’il peut toujours vous appeler pour obtenir votre avis et vos conseils ou que vous serez là pour l’écouter se plaindre de ses problèmes d’argent, il pourra alors apprendre la meilleure leçon de toute pour vivre une vie indépendante : le fait qu’aucun problème, petit ou grand, n’est insurmontable si l’on demande de l’aide.